Accueil des enfants 0-3 ans

Attention : depuis le 1er janvier 2020, les formations initiales permettant l’accès aux métiers du secteur de l’accueil des jeunes enfants sont celles reprises dans la réforme MILAC, de même que celles de l’ancienne réglementation.

Les formations initiales disponibles en province de Luxembourg permettant aux personnes qui en sont titulaires d’exercer la fonction de personnel d’accueil des enfants (en crèche, au sein d’un Service d’Accueil d’Enfants -SAE- ou en tant que (co)accueillant-e indépendant-e) sont donc les suivantes :

  • Certificat de qualification « puériculture » délivré par un établissement d’enseignement de plein exercice
    • Athénée Royal Germain et Gilbert Gilson d’Izel
    • Athénée Royal de La Roche-en-Ardenne
    • Institut technique de la Communauté française Centre Ardenne de Libramont (ICA)
    • Institut Notre-Dame d’Arlon (INDA)
    • Athénée Royal d’Athus
    • Ecole secondaire libre de Saint-Hubert
  • Certificat de qualification « auxiliaire de l’enfance » délivré par un établissement d’enseignement de promotion sociale
    • IEPSCF d’Arlon-Athus-Musson-Virton
    • IEPSCF de Vielsalm
  • Certificat de qualification « éducateur/trice » délivré par un établissement d’enseignement de promotion sociale
    • IEPSCF de Libramont
    • Ecole industrielle et commerciale d’Arlon (EICA)
  • Certificat de qualification « agent-e d’éducation » délivré par un établissement d’enseignement de plein exercice
    • Athénée Royal Germain et Gilbert Gilson d’Izel
    • Athénée Royal Marche-Bomal
    • Athénée Royal Nestor Outer de Virton
    • Institut Notre-Dame d’Arlon (INDA)
    • Institut Sainte-Marie de Bouillon
    • Institut Saint-Roch de Marche
    • Ecole secondaire libre de Saint-Hubert
  • Diplôme de formation « chef d’entreprise : accueillant-e d’enfants » délivré par l’IFAPME
    • IFAPME d’Arlon
  • * Certificat de qualification « aspirant nursing » délivré par un établissement d’enseignement de plein exercice *
    • Athénée Royal d’Athus
    • Athénée Royal de Bastogne-Houffalize
  • * Diplôme « éducateur/trice spécialisé-e » délivré par un établissement d’enseignement supérieur *
    • Haute Ecole Robert Schuman (HERS)
  • * Diplôme « instituteur/trice préscolaire » délivré par un établissement d’enseignement supérieur *
    • Haute Ecole Robert Schuman (HERS)
    • Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg (HÉNALLUX)

 

 * Les certificat et diplômes aspirant nursing, éducateur/trice spécialisé-e et instituteur/trice préscolaire ne sont, selon la réforme MILAC telle qu’elle est rédigée à l’heure actuelle, pas repris dans les formations initiales permettant d’exercer la fonction de personnel d’accueil des enfants.

Note : Selon la réforme MILAC, le personnel d’accueil des enfants doit être titulaire d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS ou équivalent antérieur) et d’un des diplômes mentionnés ci-dessus.

Plus d’information concernant les formations initiales des fonctions de personnel d’encadrement psycho-médico-social, de direction et les mesures transitoires pour le personnel en formation ou en fonction dans les milieux d’accueil au 1er janvier 2020 dans la note « formations initiales au 1er janvier 2020 » de l’ONE.

Plus d’information sur la page de la réforme de l’accueil de la petite enfance (Réforme MILAC).

 

Accueil des enfants 3-12 ans

L’accueil extrascolaire

Les accueillant-e-s doivent avoir suivi une formation initiale. La liste des titres, diplômes, certificats ou brevets correspondants aux compétences attendues est fixée aux articles 5 et 6 de l’arrêté ATL.

Par dérogation, les accueillant-e-s qui ne disposent pas des titres adéquats peuvent assurer leur fonction à condition de suivre, dans les trois ans de leur entrée en fonction, une formation de base de minimum 100 heures et qui couvre les notions de base définies par le décret ATL.

Les écoles de devoirs (EDD)

Le public accueilli est encadré par une équipe d’animation dont les membres sont, au moins pour partie, qualifié-e-s.

Sont considéré-e-s comme qualifié-e-s : l’animateur/trice titulaire du brevet d’animateur/trice en EDD et le/la coordinateur/trice titulaire du brevet de coordinateur/trice en EDD.

Les qualifications assimilées aux brevets sont fixées à l’article 6 de l’arrêté relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs.

La législation prévoit aussi un régime d’équivalences : toute personne peut faire valoir son expérience acquise ou son cursus de formation en vue de bénéficier d’une équivalence aux brevets d’animateur/trice ou de coordinateur/trice (article 16 du décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs).

Les centres de vacances

Sont considéré-e-s comme qualifié-e-s : l’animateur/trice titulaire du brevet d’animateur/trice de centres de vacances et le/la coordinateur/trice titulaire du brevet de coordinateur/trice de centres de vacances.

Les personnes n’ayant pas le brevet ont deux possibilités pour être reconnues comme personnel qualifié : l’assimilation et l’équivalence.